RETOUR

Origine du document:

 

fr_050406 - 60ème anniversaire de la Libération des camps (1945-2005)
Feuilles de 48 timbres

En 1945, les soldats alliés découvrent l'horreur des camps de concentration.

Le timbre de Plantu, illustre cet épisode dramatique : deux soldats, l'un américain l'autre russe soutiennent un prisonnier décharné, fantomatique, dont les raies du costume se perdent dans le bas du timbre comme si elles étaient détachées de ce corps meurtri par les privations, la maladie.

Le dessin satirique, interpelle fortement le lecteur, ajoute une dimension nouvelle et grave au sujet : l'oeil est attiré, le regard capté mais très vite on s'attarde sur le fond : impossible d'oublier les sinistres miradors et les barbelés de Dachau, Mauthausen, Auschwitz, et, ce corps qui témoigne au premier plan de cette barbarie pourtant perpétrée par des hommes contre d'autres hommes : "n'oublions jamais !"


Histoire
Valeur faciale : 0,53 euro 
Histoire
Commémoratifs divers
Création originale de Plantu
Imprimé en : héliogravure
Emis le :  2005-04-25